Un plugin, ou en français appelé « extension », permet de rajouter de nouvelles fonctionnalités à WordPress. Il en existe des milliers téléchargeables sur le site officiel de WordPress. Il peut arriver que vous ayez besoin d’ajouter des fonctionnalités à votre WordPress et que malheureusement aucun plugin existant ne possède exactement ce dont vous avez besoin. Dans ce cas une seule solution : créer votre plugin WordPress.

Autre cas possible

Il existe un autre cas où un plugin WordPress vous sera nécessaire : l’ajout de fonctions sans pour autant vouloir passer par le fichier « function.php » de WordPress. En effet, parfois il est plus simple d’ajouter dans un seul et même fichier toutes les fonctions dont vous avez besoin pour pouvoir les activer ou désactiver depuis l’administration de votre WordPress.

Si vous les ajoutez dans le fichier « function.php», vous devrez modifier ce fichier via un compte FTP à chaque fois que vous voudrez activer ou désactiver les fonctions qui sont incluses dans votre plugin.

Cela peut être le cas pour des fonctions de SEO qu’il sera préférable de mettre dans un plugin plutôt que dans le fichier « function.php ». Lors du meetup de Rouen du 19/05, Daniel Roch vous donnera des exemples en ce sens.

Pour vous inscrire au meetup de Rouen, c’est sur cette page: https://www.meetup.com/fr-FR/wpnormandie/events/239695457/

Principe de déclaration d’un plugin WordPress

Un plugin peut être plus ou moins complexe quoi qu’il en soit, il respecte toujours le même principe de codage. C’est au minimum un fichier PHP qui se trouve dans un répertoire qui porte le nom du plugin et qui lui-même est dans le répertoire « /wp-content/plugins/ » de votre WordPress.

Le plugin et le nom du répertoire où il se trouve peuvent ne pas porter le même nom. Toutefois s’est fortement conseillé pour des questions de clarté de votre WordPress sur le FTP.

Donc si le fichier principal de votre plugin s’appelle «monsuperplugin.php», il sera dans le répertoire «/wp-content/plugins/monsuperplugin/» de votre WordPress.

Donc commençons par ce qui est essentiel à ce fichier PHP pour être compréhensible par WordPress : le nom du plugin.

Voilà comment cela se présente donc d’un point de vue code :

À la suite de ce code bien évidemment vous allez mettre le code informatique en PHP des fonctions de votre plugin. N’oubliez pas le « ?> » pour fermer le code PHP
Voilà c’est aussi simple que cela. Reste que nous vous conseillons de rajouter en début de fichier plus d’informations. Ce fichier devrait comporter les informations suivantes :

  • Plugin URI : l’adresse du site de votre plugin décrivant son fonctionnement et donnant des informations complémentaires
  • Description : un paragraphe de description du plugin, affiché en parcourant la liste des plugins
  • Version : la version du plugin
  • Author : votre nom
  • Author URI : l’adresse de votre site
  • License : le type de licence pour le code du plugin

L’ordre n’a pas d’importance pour ces informations complémentaires. Votre fichier ressemblera donc à cela :

Toutes ces informations seront visibles sur votre admin WordPress et seront précieuses pour le suivie de celui-ci.

Une fois que vous avez fini de coder votre plugin. Il faudra bien sur le télécharger sur votre site via un logiciel de FTP dans le bon répertoire « /wp-content/plugins/votrerepertoireplugin/ » de votre WordPress.

Ci-dessous vous avez une copie d’écran de la rubrique «Extensions» de l’admin WordPress d’un site de test. J’y ai installé un plugin créé comme indiqué dans cet article.

Voila comment se verra le plugin « WordPress JN Fonctions » dans l’admin WordPress

En savoir plus sur la création d’un plugin WordPress

Bien évidemment tout n’est pas à mettre dans un plugin. Il y a des fonctions qui doivent rester dans votre fichier « function.php » ou bien qui non rien à faire dans un plugin. Je vous engage donc à lire les excellents articles suivant pour approfondir le sujet :
http://www.geekpress.fr/plugins-wordpress-bonnes-pratiques/
https://wpchannel.com/creer-plugin-fonctions-globales-site-wordpress/
https://codex.wordpress.org/Writing_a_Plugin

Importants

Cet article par du principe que :

  1. Vous savez ce qu’est un plugin
  2. Vous savez activer ou désactiver un plugin dans l’admin WordPress
  3. Vous savez utiliser un logiciel de FTP
  4. Mais aussi que vous savez coder en php pour ajouter les fonctions adéquates au fichier de votre plugin une fois que l’entête est correctement fait
Comment créer facilement un simple Plugin WordPress ?
Moyenne des notes : 5 (100%) 1 vote