Nous sommes allés à la rencontre de Kiwiz lors du salon Paris Retail Week de septembre 2018. Notre objectif était de découvrir une solution qui permette aux E-commerçants de se conformer à la loi anti-fraude TVA lié à la loi de finance 2018. Il semble que Kiwiz apporte une réponse grâce à la blockchain pour la loi anti-fraude TVA d’où le titre de cet article : Kiwiz et la blockchain pour WooCommerce, Magento, Prestashop, Shopify…

Contexte de la loi anti Fraude TVA

Avant de vous parler de Kiwiz il faut remettre les choses dans leurs contextes
Pour rappel et pour faire simple, la loi de finances 2018 oblige les entreprises, notamment les e-commerçants, qui vendent en BtoC d’avoir un système informatique qui réponds à minima à quatre règles principales pour les factures qu’ils émettent :

  1. Inaltérabilité
  2. Sécurisation
  3. Archivage
  4. Conservation

Je vous engage à relire un excellent article sur ce sujet fait par notre partenaire le cabinet d’avocats Fidal en début d’année : Obligation de conformité des logiciels et systèmes de caisse depuis le 1er janvier 2018

Le problème est que depuis presque 1 an les choses ont très peu évolué du côté des éditeurs de logiciels d’e-commerce pour aller dans le sens de cette loi.

Du côté de WordPress et de son extension WooCommerce, à ce jour rien de vraiment concret n’est arrivé depuis nos différents articles écrits début 2018 (l’utilisation de WooCommerce illégale en France au 1er-janvier 2018  et loi de finances 2018 woocommerce rentre dans le rang ). Mon propos est donc simplement de faire un constats et aucunement de jeter la pierre à tel ou tel éditeur car disons les choses clairement hormis Prestashop peu d’éditeur d’outil open source n’ont vraiment répondu à ce problème. Parfois même quand une réponse était faite elle n’était pas forcément des plus « sexy ».

Renseignement pris, il semble que pour WooCommerce une annonce officielle sera faite sur le sujet avant le 1er janvier 2019. Autant dire que l’on attend avec impatience et bienveillance ce qui va être dit, annoncé ou présenté sur le sujet.

Kiwiz et la blockchain : la solution ?

L’idée de Kiwiz est d’utiliser la blockchain pour permettre la conformité de vos factures en lien avec la loi anti-fraude à la TVA. Autant dire qu’expliqué comme cela c’est d’une simplicité enfantine et astucieux au possible.

Comme vous le dira Sophie Rocco dans la vidéo ci-dessous, l’idée est d’extraire automatiquement en temps réel les factures faites par votre outil de sites d’e-commerce et de les stocker dans la blockchain. Pour cela, ils ont développé des passerelles avec la plupart des outils open source (ou non) d’e-commerce : Woocommerce, Prestashop, Magento, shopify, hybris…

Cela semble une bonne alternative en attendant la certification des outils qui semble moins rapide que prévu.

Dans ce contexte, Kiwiz sur son site indique je cite : « Notre technologie innovante vous garantie une application parfaite de la loi. Nous nous engageons pour vous et attestons vos factures auprès de l’Administration Fiscale. »

Cela a bien sûr un coût comme vous pouvez le voir dans l’image ci-dessous. C’est somme toute raisonnable compte tenu des enjeux financier si vous ne respectez pas la loi.

L’un des autres points importants de cette solution est que Kiwiz dispose d’API. Ce qui permet de faire un lien avec tout logiciel ayant besoin de se type de service lié à la loi anti-fraude TVA. De ce que nous avons pu constater sur la documentation de cet API, c’est assez simple à mettre en œuvre pour un développeur chevronné. Cela ouvre le champ des possibles pour les logiciels de comptabilité, les ERP etc….

Précisions nécessaires

Il est important toutefois de préciser que nous n’avons faute de temps et de moyen financier pu mandater un cabinet d’avocat pour étudier cette solution Kiwiz. Comprenez par là que nous n’avons pas la certitude que l’administration fiscale se satisfasse d’une telle solution technique à la contrainte légale engendrée par la loi de finance 2018.

A noter également que vos données sont hébergées sur Google Cloud Plateforme. Comme pour la solution envisagée par WooCommerce cela renvoi à une problématique liée à l’antagonisme RGPD et au Cloud Act (voir cet article « cloud act contre rgpd vos données personnelles enjeux d’une guerre d’états« ). Rien d’alarmant en l’état mais c’est une donnée à prendre en compte dans votre décision de basculer sur ce type de solution.

Reste que cette solution astucieuse de Kiwiz et de la blockchain permet aussi de résoudre le problème de la certification permanente des solutions open source. En effet à chaque modification de son code informatique, la solution open source doit repasser la certification. Encore une fois l’explication est simplifiée mais c’est un fait indéniable. Kiwiz répond donc aussi à cette problématique.

La blochchain expliqué sur Wikipédia :

Une (ou un) blockchain, ou chaîne de blocs, est une technologie de stockage et de transmission d’informations sans organe de contrôle. Techniquement, il s’agit d’une base de données distribuée dont les informations envoyées par les utilisateurs et les liens internes à la base sont vérifiés et groupés à intervalles de temps réguliers en blocs, l’ensemble étant sécurisé par cryptographie, et formant ainsi une chaîne. Par extension, une chaîne de blocs est une base de données distribuée qui gère une liste d’enregistrements protégés contre la falsification ou la modification par les nœuds de stockage ; c’est donc un registre distribué et sécurisé de toutes les transactions effectuées depuis le démarrage du système réparti.

Une analogie avec l’Internet (TCP/IP) peut être dressée, car il s’agit dans les deux cas de protocoles informatiques sous-jacents à une infrastructure décentralisée. Internet transfère des paquets de données d’un point A à un point B, alors que la blockchain permet à la « confiance » de s’établir entre des agents distincts du système.

Le site Web de Kiwiz celui de Market Academy

Loi anti-fraude TVA : Kiwiz et la blockchain pour WooCommerce, Magento, Prestashop, Shopify…
Moyenne des notes : 5 (100%) 1 vote
PARTAGER
Article PrécédentLa sortie de WordPress 5.0 est repoussée
Article SuivantWordPress 5.0 : nouvelle date de sortie annoncée
Fondateur de WPNormandie, passionné et utilisateur de WordPress depuis 2004, je partage avec la communauté WordPress et Digitale après avoir tant reçu. Ayant été CEO et CTO en agence et chez l'annonceur, j'interviens maintenant en tant qu'indépendant comme "Responsable Opérationnel Digital et E-commerce à temps partagé" pour des PME/PMI/STARTUP - Un défaut : je mange des clowns avariés au petit déjeuner - Une qualité : j'aime profondément les gens et partager.