Figure 4 : l’interface de la MediaThèque commune à tous les rôles

Nous somme allé à la rencontre de Mathieu. Ce membre de la communauté WordPress française basé en région parisienne. Le plugin qu’il viens de sortir pourrait changer vos habitudes en matière de média sur WordPress. Nous lui avons demandé de se présenter et de nous expliquer son nouveau plugin sorti récemment en version 1. Voici ci-dessous ses mots et explications sur ce sujet.

MediaThèque : des bibliothèques média individualisées pour chaque contributeur

Coucou, je suis Mathieu Viet ou « imath » sur la planète WordPress. J’aime à me définir comme un artiste codeur WordPress car j’aime assez l’aspect créatif que cela introduit par rapport aux extensions que je partage sur mon dépôt Github. J’ai commencé la contribution à WordPress en 2010 en publiant des extensions sur le répertoire officiel. De fil en aiguilles, cela m’a conduit à contribuer régulièrement au Core de WordPress et à rejoindre l’équipe de développement de BuddyPress. Par ailleurs, je m’investis également dans la communauté parisienne – je suis un des membres fondateurs de WP Paris, française et dernièrement européenne du fait de ma participation à l’organisation du prochain WordCamp Europe qui se déroulera à Paris du 15 au 17 juin 2017. Avec mes amis Thierry Pigot et Grégoire Noyelle, nous produisons également des podcasts sur WordPress et son écosystème depuis le site Very French Trip. Aujourd’hui je vous propose de découvrir ma toute dernière création : MediaThèque.

Les origines de cette nouvelle extension.

La gestion des media dans WordPress est un domaine que j’explore depuis un bon moment maintenant. J’ai d’abord commencé en novembre 2013 avec la création d’une extension de BuddyPress qui s’appelle BuddyDrive. J’ai poursuivi en contribuant activement à la BuddyPress Attachments API introduite dans sa version 2.3 et qui a permis de rénover la gestion locale des images de profil des membres d’une communauté en intégrant la capture du flux de la webcam de l’utilisateur.

Aussi, comme BuddyPress est centré sur l’utilisateur et WordPress sur le contenu, j’ai donc pu confronter deux approches quant à la manière d’envisager les media.

Dans WordPress, les media sont organisés dans une bibliothèque mutualisée entre certains rôles d’utilisateur (Administrateur, Editeur et Auteur).

Bien qu’étant un type de contenu (« attachment »), ils sont cantonnés à un rôle d’accessoire pour les autres contenus (les articles et les pages par défaut). Ainsi pour visualiser un media en « front-end », il faut d’abord afficher le contenu auquel il est attaché.

Figure 1 : la grille des media d’un site.

L’intérêt de la mutualisation est qu’un media peut être attaché à plusieurs contenus et par des rédacteurs différents. C’est une banque de ressources partagées à la disposition des utilisateurs pouvant publier des articles (et/ou des pages pour les Editeurs et les Administrateurs) dans laquelle ils peuvent piocher lorsqu’ils ont besoin d’illustrer leurs textes.

Un premier inconvénient de la bibliothèque native de WordPress, c’est que lorsqu’on veut réutiliser un média qu’on se souvient avoir transféré, il peut être compliqué de le retrouver dans la nuée de média mutualisés.

Figure 2 : L’éditeur de texte pour le rôle « contributeur »

Un deuxième inconvénient est qu’un des rôles de contribution aux contenus ne peut accéder à la bibliothèque native et donc n’est pas en mesure d’attacher des média à ses textes : il s’agit du rôle « Contributeur ».

Un troisième inconvénient relève de la manière imposée de classer les média. Ces derniers comme l’illustre les listes déroulantes de la Figure 1 semblent être organisés selon leur type et en fonction de leur date de transfert. Et si certains utilisateurs préféraient une autre manière de s’organiser par exemple par lieu ou par thème ?

Par ailleurs, on peut avoir besoin de protéger l’accès à certains fichiers. Or la bibliothèque de média ne permet pas de partager des ressources de manière privée.

Enfin, dans le cas des configurations Multisite de WordPress, il est très compliqué pour un utilisateur de réutiliser un média d’un site sur un autre site.

Ainsi, ma conviction est qu’il manque à WordPress une bibliothèque qui serait individualisée par utilisateur et ce quelque soit son rôle, dont l’organisation serait personnalisable par chacun des utilisateurs, qui serait accessible en intégralité depuis n’importe quel site d’un réseau multisite pour l’utilisateur, et qui permettrait aux utilisateurs de partager de manière privée des fichiers. C’est à ce manque que l’extension MediaThèque répond.

*** La suite en page suivante ***

1 COMMENTAIRE