Hervé Morin, président de la Région Normandie, a annoncé la création d’un fonds de 2,8 Millions d’euros à destination des étudiants entrepreneurs. Ce fonds permettra aux bénéficiaires de faire face aux emprunts étudiants tout en entreprenant dans notre belle région.

Le dispositif tend à soutenir les initiatives des étudiants dans la création d’entreprise. En effet, beaucoup d’entre eux ont contracté un prêt étudiant. Comme pour la plupart des échecs des jeunes entreprises, c’est la pression financière qui est la cause de bien des échecs. C’est aussi vrai pour les entreprises créées par des étudiants. Environ 20% de ces étudiants créateurs doivent faire face à leur remboursement de prêt étudiant qui intervient six mois après l’obtention de leur diplôme. Ce fonds a pour objet de soulager cette pression financière.

Le dispositif « DÉFI-Étudiant » mis en place par la Région Normandie va aider au refinancement de leur emprunt.

« La Normandie est riche de jeunes talents. A travers la mise en place de ce dispositif, nous souhaitons que les jeunes diplômés qui ont un projet de création d’entreprise ne soient plus limités dans leur volonté d’entreprendre par un prêt étudiant à rembourser. Ces jeunes ont besoin d’être soutenus et le seront par la Région » a déclaré le Président de Région Hervé Morin.

« Doté de 2,8 millions d’euros, ce nouveau fonds s’inscrit dans la continuité des actions engagées par la Région pour encourager l’entrepreneuriat et favoriser le développement de l’économie normande. Avec la création de l’Agence de Développement pour la Normandie, la Région a simplifié la vie des entrepreneurs et a apporté des solutions concrètes, avec notamment le fonds Normandie Participation. De même, avec la création du guichet unique pour les créateurs d’entreprise « Ici je monte ma boîte », nous espérons augmenter les chances de succès des entreprises naissantes. » à complété Monsieur Morin.

En octroyant à l’étudiant entrepreneur un prêt d’un montant correspondant au solde de son emprunt bancaire, le dispositif de rachat de dette « DÉFI-étudiant » lui offre ainsi un différé de remboursement de 18 mois.

A la fin des 18 mois deux options sont possibles :

  • La création de l’entreprise est un succès, auquel cas l’entreprise créée (ou le porteur de projet) rembourse le fond DÉFI-Étudiant de ce qu’il a déjà pris en charge et reprend le remboursement du solde.
  • La création de l’entreprise est un échec et le porteur de projet ne rembourse pas le fond  DÉFI-Étudiant des frais engagés pendant 18 mois mais reprend le remboursement du solde après une période de 6 mois qui lui permettra de trouver un emploi.

Toutefois pour pouvoir bénéficier de ce dispositif, l’étudiant doit intégrer une structure d’accompagnement à la création d’entreprise liée à son établissement de formation et, bien entendu, implanter son entreprise sur le territoire normand.

Noter cet article