Isabelle Garcia - WCUdaipur

J’ai commencé à utiliser WordPress il y a six ans, lorsque je me suis installée à New York et, qu’à la recherche de nouveaux clients et projets, j’ai compris que ce CMS devenait un incontournable. Alors, je m’y suis mise, toute seule. Je n’ai pas eu de mal à trouver de l’aide en ligne, et avec pratique et persévérance, j’ai commencé à créer mes propres thèmes.

Et puis un jour, un amis de travail m’a parlé des WordCamps. “ Tu devrais venir au prochain WCNY. Je venais juste d’assister à ma première conférence de ce genre: le NYC Camp. Enchantée à l’idée de recommencer, mais cette fois avec mon CMS préféré, je décidais de m’inscrire comme volontaire. Je ne vais pas vous cacher que ma principale motivation était en fait d’économiser mon entrée, pourtant pas chère, de $40.

 

Mais bien plus enrichissant qu’avoir économisé $40, j’ai en fait découvert tout un écosystème: la communauté WordPress. Je compris enfin qui se trouvait derrière tous les articles de Codex, qui m’avaient tant aidé dans mon apprentissage. Et puis je découvris aussi une vraie famille, des gens motivés, généreux et sans attentes qui, pour bon nombre d’entres eux, sont devenus de grands amis.

Ce fut le premier WordCamps d’une longue série. Depuis j’ai fait dix WordCamps and trois meetups un peu partout dans le monde, en tant que volontaire et dernièrement en tant qu’orateur. Que ce soit en Europe, aux US ou en Asie, chaque WordCamp est paradoxalement différent et identique. Différent, car j’en rapporte toujours des souvenirs intenses et je fais toujours de nouvelles rencontres. Identiques car, au fond, la famille WordPress reste la même partout, quelque soit le pays, quelque soit la culture.

Ci-contre voici Gagan Deep Singh et Hardeep Asrani que j’ai rencontré en Inde à WordCamp Pune et Udaipur.

Bon nombre de mes clients – je suis auto-entrepreneur – viennent de ses rencontres. Car les WordCamps sont aussi une formidable opportunité de faire du networking. Mais ce que j’aime le plus dans les WordCamps c’est “ contributor day ”. Un jour un peu particulier pendant lequel on a vraiment l’occasion de mettre les mains à la patte et de travailler! Il y a tellement de façon de contribuer à WordPress. Pas besoin de savoir coder, il faut juste être motivé, et avoir soif d’apprendre et d’aider. Couramment, WordPress possede seize équipes que vous pouvez rejoindre en fonction de vos capacités: Core, Design, Mobile, Accessibility, Polyglots, Support, Documentation etc… Il y en a pour tous les goûts. Consultez toutes les équipes sur make.wordpress.org

Contributor Day WordCamp US 2016

Donc vous savez ce qu’il vous reste à faire! Commencez par regarder si un meetup existe dans votre région. Les meetups sont une bonne occasion de faire un premier pas vers la communauté. Surtout si vous êtes un peu timide, ou si vous pensez que vous n’aurez pas votre place car vous n’y connaissez rien. À ce sujet, laissez-moi vous préciser que Meetups et WordCamps accueillent tout le monde, tous niveaux confondus. Les plus expérimentés se font toujours un plaisir de répondre aux questions des petits nouveaux. Quant aux WordCamps, les conférences sont toujours très variées. Non, on ne parle pas que de code!

En ce qui me concerne, je suis enchantée de voir que de nouvelles communautés, comme celle de WP Normandie naissent un peu partout. Je surveillerai de près le calendrier des WordCamps, à l’affût du premier dans la région. Peut-être aurai-je le plaisir de vous y rencontrer ?

Noter cet article